Une petite ville attractive

Seconde commune de la CCW, Ham-sous-Varsberg compte 2 865 habitants. Sa démographie est en progression continue depuis l’an 2000 (+ 3%). Le nombre des commerces, entreprises et professions libérales est en croissance. Les demandes de permis de construire sont en augmentation. Pas de doute : la petite ville verte est attractive.

Ham a des atouts : 4 étangs, 13,43 km de cours d’eau, un château seigneurial, une chapelle du 17e siècle restaurée, une forêt domaniale, des espaces verts à n’en plus finir, un marais protégé, 3 écoles primaires, un collège, un gymnase, un dojo, des terrains de football, des courts de tennis, un club de dressage pour chiens, …

ham-sous-varsberg-vue-aerienne

ham-chateau-de-warsberg

Plusieurs dizaines de milliers d’années d’histoire

Le château de Warsberg, symbolise la longue histoire de Ham-sous-Varsberg. Du haut de son donjon, on comprend aisément pourquoi les ancêtres, depuis 80 000 à 37 000 années avant Jésus-Christ, ont élu domicile en ces lieux. Les premiers hommes du paléolithique, du mésolithique et du néolithique, puis les Celtes, les Gaulois, les Gallo-romains, et enfin nos ancêtres les plus proches, ont vécu en ces lieux, laissant des empreintes indiscutables de leurs passages, qu’Alphonse Robert Muller, historien local, a mis au jour suite à de longues années de recherche et de passion.

← Le château de Warsberg surplombe la commune.

Ham-sous-Varsberg est loin du petit village de 500 âmes du 19e siècle. La commune n’a cessé de grandir. Il faut dire que la petite ville verte a ses charmes et de nombreux atouts, souvent insoupçonnés. Les quinquagénaires (et plus) se souviendront de l’époque, dans les années 60, où le château seigneurial situé sur le banc communal prêtait son cadre à des bals populaires durant la période estivale. La ville est située au centre de la Communauté de Communes du Warndt, dans un écrin naturel verdoyant, parsemé de 13,43 kilomètres de cours d’eau et de quatre étangs. Sa situation géographique proche de Creutzwald, la présence d’un collège et son cadre naturel, lui confèrent un certain attrait de la part des jeunes ménages qui y trouvent des terrains à bâtir et de quoi se loger à coûts modérés.

Pour asseoir plus durablement cette attractivité, la commune a décidé de construire un « accueil périscolaire – cantine » cette année. Au-delà de ses 63 entreprises, commerces et professions libérales, Ham-sous-Varsberg compte 22 associations et dispose d’infrastructures dignes d’une ville de 3 500 habitants : 3 écoles primaires, un collège, un gymnase, un dojo, 2 terrains de football, 4 courts de tennis (dont 2 couverts), une salle socioculturelle, un local associatif, 15 logements communaux, une MAM.

Les nouveaux pavillons au Clos de la reine des prés (au bout de l’impasse des Champs) et au Lotissement des Papillons (aux abords de la route de Creutzwald) – déjà sortis de terre ou à venir – permettront, à terme, d’accueillir une cinquantaine de familles supplémentaires.

D’autres projets, notamment rue de Lorraine et dans le prolongement du « Lotissement des Papillons», sont dans les cartons. La commune compte maîtriser cette urbanisation à venir. Comment? En favorisant un aménagement d’ensemble, cohérent, et en faisant évoluer les projets privés vers une stratégie d’intérêt général, conformément au nouveau Plan local d’urbanisme élaboré avec l’option AEU (Approche Environnementale de l’Urbanisme).
Les élus sont aidés dans leur démarche par des partenaires de l’Etat, comme l’EPFL et la DDT. Le périmètre à urbaniser arrêté par la commune, répond aux préconisations du Scot (Schéma de cohérence territorial) et s’inscrit dans un périmètre à enjeux
intercommunal.

Animation et communication, moteurs du dynamisme

Depuis 2008, un marché hebdomadaire investit chaque mardi matin la place de la mairie et de nombreux événements culturels sont organisés : fête de la musique, fête patronale, vide-grenier, marché de Noël, forum “Métiers en uniformes”, journée ’’Sécurité routière’’, commémorations de victimes de la guerre et de la mine, nuit des étoiles, festival Ham’Stram’Gram et Ozmose, salon du modélisme, etc. La municipalité informe régulièrement les habitants par le biais de la presse locale, de son site Internet et de son bulletin municipal annuel. La commune, liée d’amitié avec Lussac-les-Châteaux (Vienne), soutient tout projet écologique et mène des actions en faveur de l’environnement (protection des zones humides, qualité des eaux, création de cheminements doux), de la culture (valorisation du patrimoine local), de l’embellissement et du tourisme (décoration poussée des endroits stratégiques, création régulière d’événements culturels, participation à la route des crèches, etc.).
Elle promeut la bonne entente entre les habitants. Un code de Bonne Conduite « Vivre en communauté à Ham » a été rédigé ; principe et fil conducteur : privilégier des solutions à l’amiable, en encourageant les citoyens à communiquer entre eux de manière polie et respectueuse avant de recourir aux textes de loi ou faire appel aux forces de l’ordre.

ham-festival-ham-stram-gram
L’association Les Lutins festifs organise tous les ans le festival Ham’Stram’Gram en association avec la médiathèque intercommunale du Warndt.

blason-ham-sous-varsberg
Nombre d’habitants* : 2 865
Superficie : 653 ha
Densité : 435 hab/km²
Maire : Valentin BECK
Site : www.hamsousvarsberg.fr

MAIRIE DE HAM-SOUS-VARSBERG

3 rue du Ruisseau – BP 6
57880 HAM-SOUS-VARSBERG
Tél : 03 87 29 86 90
E-mail : cliquez-ici

Horaires :
Lundi et mardi : 8h30-12h00 et 13h30-18h00
Mercredi : 8h30-12h00
Jeudi :8h30-12h00 et 13h30-18h00
Vendredi : 8h30-12h00 et 13h30-17h30

*Année 2015